Monica VLAD

Titres universitaires français :

 

Diplôme :

DOCTORAT

Titre :

Contribution à l'étude de la lecture scolaire en français langue étrangère au niveau avancé. Etude sur un corpus de programmes et de manuels roumains de français langue étrangère pour le lycée (1970-2000)

Mention :

Très honorable avec félicitations (à l'unanimité)

Date de soutenance :

16 décembre 2002

Lieu de soutenance :

Université Paris III - Sorbonne Nouvelle

Directeur de thèse :

Jean-Louis Chiss (Univ. Paris III)

Composition du jury :

Jean-Louis Chiss (Univ. Paris III, directeur)

 

Francine Cicurel (Univ. Paris III, examinateur)

 

Daniel Coste (ENS de Lyon, examinateur)

 

Francis Grossmann (Univ. Grenoble III, rapporteur)

 

Michele Verdelhan (Univ. Montpellier III, rapporteur)

 

 

Diplôme :

DEA de didactologie des langues et des cultures

Titre :

L'exercice de français langue étrangère entre la théorie et la pratique

Directeur :

Jean-Louis Chiss

Année et lieu :

1996, Univ. Paris III

Mention :

Très bien

 

 

Diplôme :

Maîtrise de français langue étrangère

Directeur :

Denis Lehmann

Année et lieu :

1995, Univ. Paris VII

Mention :

Très bien

 

 

 

 

Autres diplômes, qualifications, titres

 

 

 

Titre :

Pensionnaire scientifique étranger

Allocation d'études en linguistique obtenue par concours national, été 1994

Directeur :

Denis Lehmann

Lieu :

Ecole Normale Supérieure de Fontenay/St-Cloud - Crédif

Années :

septembre 1994 - juillet 1996

 

 

Diplôme :

Maîtrise de langues et littératures étrangères (études françaises et italiennes)

Année :

1996

Lieu :

Université de Constanta

Mention :

Très bien (9,71/10, moyenne générale des cinq années)

 

 

Diplôme :

Baccalauréat littéraire (profil pédagogique)

Année :

1991

Lieu :

Lycée Pédagogique (Constanta)

Mention :

Très bien

 

 

 

 

 

 

  • TRAVAUX :

 

 

 

  • Publications :

 

Articles issus de colloques, publiés dans une revue

 

 

 

1997

« Marques d'hétérogénéïté discursive dans l'explication d'un texte (autour de productions d'élèves en situation d'apprentissage d'une langue étrangère)», in Analele stiintifice ale Universitatii « Ovidius ». Studia in honorem Teodora Cristea, sectiunea Filologie, Tom VIII, II ème partie, pp. 268-282.

 

 

1997

« La lettre, un support efficace d'apprentissage de la compétence discursive en français langue étrangère», in Actes des Journées de la Francophonie, III-ème édition, Reprographie de l'Université Al. I. Cuza Iasi, pp. 338-345.

 

 

2000

« Quelques stratégies d'approche des textes et leurs incidences sur la didactique du français langue étrangère» in Actes des Journées de la Francophonie, V-ème édition, Reprographie de l'Université Al. I. Cuza Iasi, pp. 160-167.

 

 

2001

« Evaluer... l'évaluation sommative » in Dialogos nr. 4, Académie des Etudes Economiques, Bucarest, pp. 121-127.

2002

« Les objectifs du stage pédagogique en FLE - tentative de modélisation » in Dialogos nr. 6, Académie des Etudes Economiques Bucarest, pp. 35-41.

 

 

Sous presse

(à paraître décembre 2003)

« Lecture en français langue étrangère - avancées communicatives : les termes d'un paradoxe » in Dialogos nr. 8, Académie des Etudes Economiques, Bucarest, 10 p.

 

 

Sous presse

(à paraître décembre 2003)

« Du document authentique vers le modèle de production professionnelle (et retour) » in Actes des Journées de l'Académie des Etudes Economiques « Le renouvellement de la didactique », 7 p.

 

 

Sous presse

(à paraître février 2004)

«Les langues / cultures en contact : un territoire à géométrie complexe et variable (quel parcours pour un bon enseignant de langue / culture étrangère ?) » in Actes des Journées de la Francophonie, IX-ème édition, Reprographie de l'Université Al. I. Cuza Iasi, 7 p.

 

 

Sous presse

(à paraître février 2004)

« De la medierea hermeneutica la medierea tematica a sensului in limba straina. Tentativa de problematizare [De la médiation herméneutique vers la médiation thématique du sens en langue étrangère. Tentative de problématisation] » in Actes du colloque La Linguistique roumaine en contexte européen, Ovidius University Press, Constanta, 12 p.

 

 

Sous presse

(à paraître mars 2004)

« La lecture scolaire en français langue étrangère au niveau avancé. Propositions pour une étude multiparamétrique » in Travaux de didactique, Univ. De Montpellier, 12 p. [texte annexé]

 

 

Articles issus de colloques internationaux, publiés sous forme d'Actes

 

 

 

2003

(a paraître décembre 2003)

« Lecture en LM / Lecture en LE : espaces de contamination au niveau avancé (le cas des nouveaux programmes et manuels roumains pour la I-ère année du lycée) » in Jean-Marc Defays, Bernadette Delcomminette, Jean-Louis Dumortier et Vincent Louis (eds) :  L'enseignement du français aux non francophones. Le poids des situations et des politiques linguistiques, Liège, Editions Modulaires Européennes, 2003 - 9 p. [texte annexé]

 

 

Publications internes de l'Université Paris III

 

1996

« Marques d'hétérogénéïté discursive dans l'explication d'un texte (autour de productions d'élèves en situation d'apprentissage d'une langue étrangère», in Actes du colloque Variations discursives autour de l'explication, Reprographie de l'Université Paris III, juin 1996, pp. 62-73.

 

 

Articles en préparation

 

 

en cours de rédaction

 

Quelle articulation des contenus pour un cours de français langue étrangère destine aux économistes ? pour un numéro de revue destiné aux filières francophones de Roumanie.

 

 

  • Participations à des colloques / rencontres :

 

 

 

Colloque Variations discursives autour de l'explication (Univ. Paris III).

1996, cf. supra

[communication orale, 20 mn] - publication interne Paris III, repris en volume en 1997

 

Troisième édition des Journées de la Francophonie (Univ. Iasi Roumanie).

1997, cf. supra

[communication orale, 20 mn] - publication dans les Actes du colloque

 

 

Cinquième édition des Journées de la Francophonie (Univ. Iasi, Roumanie).

1999, cf. supra

[communication orale 20 mn] - publication dans les Actes du colloque

 

 

Colloque FLM, FLE, FLS : vers un nouveau partage ? (Univ. De Liège, Belgique)

2002, cf. supra

[communication orale 20 mn] - publication dans les Actes du colloque

 

 

Colloque La didactique des langues face aux cultures linguistiques et éducatives (Univ. Paris III)

2002

« La lecture scolaire en français langue étrangère à la croisée des méthodologies et des contextes » [communication orale, 20 mn] - acceptée pour publication dans une revue de spécialité - 8 p.

 

 

Neuvième édition des Journées de la Francophonie (Univ. Iasi, Roumanie)

2003, cf. supra

[communication orale, 20 mn] - acceptée pour publication dans les Actes du colloque

 

 

Colloque La linguistique roumaine en contexte européen (Univ. Constanta, Roumanie)

2003, cf. supra

[communication orale, 20 mn] - publication dans les Actes du colloque

 

 

Les Rencontres de l'ASE : Le renouvellement en didactique (Académie des Sciences Economiques, Bucarest, Roumanie)

2003, cf. supra

[communication orale, 20 mn.] - publication dans les Actes des Rencontres

 

 

Université d'été de l'apprendre tout au long de la vie (FREREF, Lyon)

2003

« Parcours de vie et parcours de formation (approche comparative de deux métiers dans le contexte socio-économique roumain : le personnel enseignant et le personnel navigant » [communication orale, 20 mn en collaboration avec Romeo Bosneagu]

 

 

Troisième édition des Tables Rondes de la Francophonie (Univ. Constanta)

2003

« Qu'en est-il des contenus lecture et grammaire dans l'approche communicative ? » [communication orale, 20 mn]

 

 

  • Conférences

 

Séminaire de Didactique du Français Langue Etrangère (Univ. De Craiova, Roumanie)

2000 (octobre)

Conférence [1 h 30] sur le statut des manuels alternatifs de français langue étrangère dans la réforme de l'enseignement roumain. Invitée par J.Draghicescu.

 

 

 

 

  • Activités en matière d'enseignement :

à l'Université Ovidius Constanta

 

Total : 1250 heures

 

1996-1998

Assistante stagiaire au Département de Langues Romanes, Faculté des Lettres, Université Constanta Roumanie

2000-2002

Assistante titulaire au Département de Langues Romanes, Faculté des Lettres, Université Constanta Roumanie

2002-2003

Chargée de cours au Département de Langues Romanes, Université Ovidius Constanta

 

D'abord assistante stagiaire, ensuite assistante titulaire et actuellement chargée de cours dans le Département de Langues Romanes de la Faculté des Lettres de l'Université Ovidius de Constanta, j'ai eu l'occasion d'enseigner à des étudiants de niveaux différents (Licence et Maîtrise). A chaque fois, j'ai adapté les contenus de mes enseignements aux exigences du niveau d'étude concerné et j'ai pris connaissance des objectifs définis par mes collègues plus expérimentés. Je pense avoir su à chaque fois profiter des conseils de mes collègues et avoir su m'intégrer dans les équipes déjà en place en participant activement à leurs réunions pédagogiques.

Durant les cinq dernières années j'ai été impliquée dans toutes les étapes de déroulement des cours : définition des contenus et programmes des cours nouveaux, définition des modalités d'évaluation, conception des sujets d'examen, correction des copies (y compris des étudiants inscrits au contrôle terminal), épreuves orales d'examen, direction de mémoires de maîtrise portant sur la didactique du français langue étrangère.

 

 

 

  • Eléments d'enseignement assurés

 

 

Licence Lettres modernes (option pédagogique) et

Licence Langues et Communication

(option français langue étrangère)

Introduction à la didactique du français langue étrangère (cours et TD)

 

 

 

En tant qu'introduction dans la didactique de l'enseignement du français langue étrangère, ce cours fournit le support théorique du stage pratique que les étudiants ont l'obligation de faire en raison de 50 heures par année (assistance à des classes de français langue étrangère dans l'enseignement préuniversitaire plus leçons pratiques).

Le cours s'appuie sur des cadres théoriques de nature éclectique, étant donné la nature de la discipline didactique et ses relations avec les disciplines connexes (linguistique française, psychologie, pédagogie générale, etc.). Le but du cours est non seulement de familiariser les étudiants avec des notions spécifiques à la structuration d'une unité didactique en FLE (objectifs, types de contenu, méthodes et techniques, évaluation), mais aussi de démontrer les apports spécifiques de la linguistique française sur la modernisation des perspectives d'enseignement du FLE.

Auteurs utilisés : J. L. Chiss - S. Moirand - D. Lehmann - H. Besse - R. Galisson - C. Puren - R. Porquier.

 

 

Maîtrise Lettres Modernes

Introduction aux techniques de rédaction scientifique (TD)

 

 

 

Ce TD vise à développer chez les étudiants la maîtrise de la lecture de textes longs de la bibliographie de spécialité, dans le but de leur faciliter la rédaction du mémoire de fin d'études. Le cours propose aux étudiants l'examen de nombreux textes longs de spécialité (linguistique et littérature françaises, didactique du français langue étrangère), afin de les familiariser avec les techniques de lecture, avec les caractéristiques des discours de spécialité en français langue étrangère, avec les pratiques de rédaction scientifique. Le cours s'appuie sur les typologies discursives à l'œuvre dans l'analyse de discours (notamment sur celle de J. P. Bronckart) et sur les recherches portant plus spécifiquement sur le protocole d'écriture des discours scientifiques (V. de Nucheeze, S. Moirand, D. Maingueneau, Y. Reuter). La démarche analytique est constamment doublée par une démarche productive individuelle et par une auto-évaluation critique des productions et des démarches.

 

 

Licence Lettres Modernes

(option pédagogique)

Linguistique appliquée à l'enseignement du français langue étrangère (cours et TD)

 

Ce cours de linguistique appliquée à l'enseignement du français langue étrangère vise à offrir aux étudiants en Licence de Lettres Modernes (option pédagogique) une double possibilité d'entrée dans l'étude de la langue en vue de l'enseignement : par le côté de la linguistique théorique d'une part, dans sa dimension discursive, et par le côté de la grammaire scolaire, d'autre part, résultat de nombreuses transpositions didactiques. J'ai isolé trois secteurs pour des analyses plus approfondies : la pronominalisation, les prédéterminants et le système des temps de l'indicatif. Ces trois secteurs, qui se retrouvent dans les manuels scolaires pour le cycle primaire, ont été étudiés du point de vue formel (morphologique) ainsi que du point de vue de leur fonctionnement dans les discours.

Les objectifs du cours visent la familiarisation des étudiants avec des techniques d'analyse des phénomènes linguistiques qui dépassent le cadre de la phrase (techniques issues de la grammaire du texte et de l'analyse de discours), ainsi que l'amélioration des pratiques de lecture et de production textuelle des étudiants suite à la prise en compte des phénomènes de cohérence et de cohésion des textes.

Les auteurs utilisés ont été, principalement : M. Charolles - B. Combettes - S. Moirand - D. Maingueneau - P. Charaudeau - J.L. Chiss - G. D de Salins.

 

 

Licence Lettres Modernes

Lecture de textes en vue de l'enseignement (TD)

 

Ce TD vise à offrir aux étudiants inscrits en Licence de Lettres Modernes (option pédagogique) des outils de lecture des textes en vue de l'enseignement de la compétence de lecture en français langue étrangère. Il s'agit d'un TD qui venait d'être mis en place à la rentrée 2000, et que j'ai essayé d'organiser en prolongement du cours de didactique du français langue étrangère

Les objectifs du cours visent prioritairement l'examen, de points de vue différents, de discours appartenant à des genres discursifs différents et susceptibles d'entrer dans un programme de langue, l'identification de points d'entrée pertinents dans les textes dans une perspective d'enseignement, l'analyse du discours prescriptif des consignes de lecture dans le cadre des genres discursifs en place dans la classe de français langue étrangère.

 

 

Licence Lettres Modernes

Coordination du stage pédagogique dans des établissements d'enseignement secondaire de la ville de Constanta

 

Ce module que j'assure depuis la rentrée 2000-2001 est destiné au suivi des étudiants qui effectuent leur stage pédagogique dans le cadre de l'option pédagogique de la filière Lettres Modernes. Il s'agit, chaque année, d'environ 40 étudiants qui intègrent, pendant deux à trois semaines, des établissements d'enseignement secondaire de la ville de Constanta pour effectuer des séances d'observation de cours, ainsi que des séances de simulation de cours de français langue étrangère. Le module vise à assurer le lien entre le cours théorique de didactique du français langue étrangère, d'une part, et la pratique professionnelle, d'autre part, ainsi que le lien entre les formateurs universitaires et les conseillers pédagogiques du préuniversitaire. Avec des collègues du Département de Langues Romanes, nous avons commencé en 2000 une réflexion sur les contenus de ce module hybride à plus d'un égard, en définissant de manière plus précise les objectifs et les responsabilités assignés à chacun des partenaires. Une partie de ma réflexion au sein de ce groupe de travail a fait l'objet d'un article publié dans la revue Dialogos (voir supra).

 

 

 

Tutorat maîtrise

Direction de mémoires de maîtrise de Didactique du Français Langue Etrangère

 

Les séances de tutorat que j'ai animées étaient destinées aux étudiants de maîtrise ayant choisi de rédiger leurs mémoires de maîtrise dans la discipline didactique du français langue étrangère. J'ai consacré environ deux heures une fois toutes les deux semaines à chaque groupe de trois-quatre étudiants en accompagnant la réflexion personnelle de chacun aussi bien en matière de méthodologie de la recherche qu'en matière de questions théoriques. L'organisation transversale de ces séances de tutorat a permis aux étudiants de prendre connaissance des difficultés méthodologiques et théoriques des autres et ainsi de construire un système de réflexion plus cohérent sur ce que représente une recherche sur corpus dans le domaine précis du français langue étrangère

 

 

  • Activités en matière de recherche :

 

Formation

 

En 1994, lorsque je venais de finir la licence de Langues et littératures françaises et italiennes de l'Université de Constanta, j'ai obtenu par concours national une allocation d'études en tant que pensionnaire scientifique étrangère de l'Ecole Normale Supérieure de Fontenay/St. Cloud pour préparer en France les diplômes de maîtrise et de D.E.A. Depuis 1994 j'ai poursuivi mes études en France (tout en continuant de préparer, en cursus parallèle, la maîtrise de Langues et littératures françaises et italiennes de l'Université de Constanta, que j'ai obtenu en 1996).

J'avais, certes, acquis les bases de l'analyse linguistique à Constanta où j'avais choisi les modules optionnels en linguistique et où j'ai notamment suivi les cours de pragmatique et de sémantique de Teodora Cristea. Néanmoins c'est en France que j'ai commencé ma formation à la recherche. En tant que pensionnaire scientifique de l'E.N.S. j'ai pu bénéficier, dans les années 1994-1996, du voisinage du Crédif qui m'a permis de formuler mon option de recherche en matière de didactique du français langue étrangère. Je me suis donc inscrite en Maîtrise de français langue étrangère a l'Université Paris VII sous la direction de Denis Lehmann. J'ai suivi en parallèle les modules proposés par le Crédif sur l'enseignement du français au niveau précoce (Michèle Garabedian), sur la mise en place des programmes de langue (Jean-Louis Chiss), sur la didactique de l'écrit en français langue étrangère (Martine Marquillo-Larruy). Mon mémoire de maîtrise portait sur l'articulation des contenus d'enseignement / apprentissage dans un cursus de français langue étrangère pour des apprenants avancés.

.L'année du DEA a recentré mes préoccupations vers le terrain de la linguistique et de la méthodologie de la recherche. C'est à cette étape de mon parcours que j'ai choisi de travailler sur un corpus de manuels scolaires. Dans le cadre du DEA, sous la direction de Jean-Louis Chiss, l'étude de l'exercice de français langue étrangère en tant qu'interface entre la théorie et la pratique de la langue étrangère, doublé par une formation ciblée sur l'analyse de discours française, m'ont permis de mesurer l'intérêt du travail sur les discours de l'institution scolaire, discours largement polysémiques et positionnés de manière particulière aussi bien par rapport aux discours de la recherche que par rapport aux discours de la classe de langue. L'année de D.E.A. a été pour moi l'occasion d'une réorientation de mes recherches vers les théories de l'analyse de discours, la grammaire du texte et l'énonciation. C'est à cette époque que j'ai pu approfondir mes connaissances sur les méthodes d'analyse des discours écrits : en dehors des cours de Jean-Louis Chiss, j'ai également suivi les cours de Sophie Moirand sur les discours de transmission des connaissances (communication didactique et médiatique) et les cours de Henri Besse sur l'histoire des théories linguistiques à l'ENS de Fontenay-Saint-Cloud.

En 1998, après une interruption de deux ans due à mon retour en Roumanie et à mon intégration dans l'enseignement universitaire roumain, je me suis inscrite en thèse avec Jean-Louis Chiss et j'ai choisi d'approfondir l'étude de la lecture scolaire en français langue étrangère. J'ai continué à travailler sur un corpus de manuels, corpus que j'ai élargi et organisé sur des bases chronologiques. L'analyse de treize manuels roumains de français langue étrangère recueillis pendant l'intervalle 1970-2000 m'a permis de fournir un cadre concret pour mon analyse et de mesurer les types de transformations que subit le concept théorique de lecture lors de son passage dans les discours de l'institution scolaire. Au cours de ma thèse, j'ai amélioré mes connaissances en analyse du discours et en analyse des systèmes éducatifs. J'ai notamment suivi des formations complémentaires en matière de plurilinguisme et apprentissages avec Daniel Coste et de méthodologie de la recherche en analyse de discours avec Sophie Moirand et Ali Bouacha. Pendant les quatre années de rédaction de ma thèse, j'ai passé un semestre en France et un semestre en Roumanie, en bénéficiant à chaque fois d'allocations de recherche de la part du Ministère Français des Affaires Etrangères.

 

Travaux

 

Thèse de doctorat

 

2002

Contribution à l'étude de la lecture scolaire en français langue étrangère au niveau avancé Etude sur un corpus de programmes et de manuels roumains de français langue étrangère pour le lycée (1970-2000) - ? p.

 

 

RÉSUMÉ COURT

Cette recherche se propose de contribuer à l'étude de la lecture en français langue étrangère dans sa dimension scolaire, en identifiant des catégories d'analyse pertinentes qui puissent rendre compte de l'évolution des méthodes mises en jeu par l'école pour l'enseignement/ apprentissage de cette composante.

Une première partie du travail tente de circonscrire le statut épistémologique du concept de lecture en langue étrangère, en faisant appel pour cela aux discours didactiques français portant sur la lecture et aux discours des sciences connexes prenant la lecture des textes pour objet d'étude (disciplines linguistiques, psycholinguistiques et sociologiques). Les deux dernières parties du travail inscrivent la recherche dans le contexte institutionnel roumain (1970-2000), afin de fournir un cadre concret pour l'analyse.

Suite à l'examen des déterminations institutionnelles sur la constitution du concept de lecture en français langue étrangère durant la période 1970-2000, déterminations repérées dans les discours roumains de recherche didactique, dans les discours des programmes scolaires et dans les discours de manuels, sont identifiés six catégories d'analyse pour l'évolution des méthodologies de lecture en langue étrangère au niveau avancé : la constitution du genre scolaire, les formes de médiation du sens, les rapports lexique/lecture, l'oralisation, les rapports grammaire/lecture et la transposition didactique des notions provenant de la grammaire du texte et de l'analyse de discours.

Trois modélisations de l'évolution par catégories des méthodologies de lecture sont proposées suite à cette analyse multiparamétrique

MOTS CLES : lecture scolaire en français langue étrangère, méthodologies de lecture, médiation du sens, genre scolaire, oralisation, contexte roumain.

 

 

 

 

 

 

Publications

 

J'ai commencé à participer à des colloques scientifiques dès la fin de mon D.E.A. (1996) lorsque j'ai fait une communication orale dans le cadre du colloque organisé par Sophie Moirand et le CEDISCOR, à l'issue du séminaire « Les discours de transmission de connaissances : communication didactique, médiatique, scientifique et professionnelle », à l'Université Paris III. Cette communication a donné lieu à une publication dans les Actes du colloque (publication interne Paris III) et a été, ultérieurement, reprise en volume dans les Anales Scientifiques de l'Université Ovidius Constanta. Durant la période de rédaction de ma thèse j'ai régulièrement exposé mes hypothèses et mes résultats lors de nombreuses rencontres de jeunes chercheurs, séminaires de l'ERADLEC, ainsi que lors de colloques nationaux et internationaux, comme en témoignent les articles issus de certains de ces exposés.

 

Les résumés de mes articles sont exposés ci-dessous par ordre chronologique car ils rendent compte de la progression dans le temps de ma réflexion.

 

1996

« Marques d'hétérogénéïté discursive dans l'explication d'un texte (autour de productions d'élèves en situation d'apprentissage d'une langue étrangère», in Actes du colloque Variations discursives autour de l'explication, Reprographie de l'Université Paris III, juin 1996, pp. 62-73, repris dans Analele stiintifice ale Universitatii « Ovidius ». Studia in honorem Teodora Cristea, sectiunea Filologie, Tom VIII, II ème partie, pp. 268-282.

 

 

RÉSUMÉ

Le but de cette étude est d'examiner la configuration discursive de textes dits « explicatifs » produits par des apprenants en situation d'apprentissage du français langue étrangère. Sur la base d'un corpus de 15 textes produits par des élèves roumains en classe de troisième en tant que réponse à une consigne du type « expliquez cette phrase tirée du texte d'Anatole France », sont analysées la structuration de l'explication ainsi que les marques de reformulation utilisées par les apprenants possédant une compétence de production transitoire en langue étrangère. Les conclusions de l'article avancent l'idée que l'explication de texte littéraire en classe se rattache plutôt à la reformulation et non à l'explication argumentative. Les moyens dont disposent les apprenants en situation d'apprentissage du français déterminent la structuration de cette reformulation, en induisant une disposition des paradigmes désignationnels et des verbes de reformulation très proche du texte de départ.

 

 

1997

« La lettre, un support efficace d'apprentissage de la compétence discursive en français langue étrangère», in Actes des Journées de la Francophonie, III-ème édition, Reprographie de l'Université Al. I. Cuza Iasi, pp. 338-345.

 

 

RÉSUMÉ

Cet article, directement issu de mon travail de DEA, porte sur une forme textuelle à forte récurrence dans les manuels roumains de français langue étrangère pour le cycle primaire : la lettre. L'article analyse la manière dont les vingt-deux lettres présentes dans deux manuels de français sont exploitées du point de vue pédagogique dans une démarche d'apprentissage et, devant l'insuffisance des réponses repérées, propose une démarche de lecture globale des textes de type lettre adaptée à un public de jeunes apprenants.

La conclusion de cet article se dirige vers l'hypothèse suivant laquelle l'exercice cohérent et réfléchi de la lecture de lettres, accompagné par des exercices qui prennent en compte les particularités de cette forme textuelle pourraient, à terme, mener vers le développement d'une compétence discursive et textuelle en langue étrangère chez les jeunes apprenants.

 

 

2000

« Quelques stratégies d'approche des textes et leurs incidences sur la didactique du français langue étrangère» in Actes des Journées de la Francophonie, V-ème édition, Reprographie de l'Université Al. I. Cuza Iasi, pp. 160-167.

 

 

RÉSUMÉ

Cet article représente la synthèse d'une partie de ma recherché bibliographique orientée vers l'élucidation du terme "approche de texte" en classe de français langue étrangère. Dans une première partie de l'article sont passées en revue les principales disciplines contributoires ayant trait à l'approche des textes en langue étrangère (la psycholinguistique, la grammaire du texte, l'analyse de discours, la pragmatique). Toutes ces perspectives, auxquelles s'ajoute le point de vue didactique sur l'approche des textes, démontrent la complexité de cette notion et la difficulté de reconstitution du cheminement de la transposition didactique dans ce domaine précis de l'enseignement / apprentissage du français langue étrangère. Dans une deuxième partie de l'article j'ai choisi de présenter deux manières d'envisager le renouvellement sur des bases complexes de l'approche du texte en classe de FLE : la lecture explicite (courant issu des travaux canadiens, théorisé notamment par J. Giasson) et la mise en relation de l'approche des textes en LM, LE1, LE2, etc. dans le cadre d'une « problématique globale de référence » (cf. aux propositions de Christian Puren).

Les observations présentées dans cet article selon un point de vue purement descriptif ont été par la suite approfondies et systématisées dans la thèse

 

 

2001

« Evaluer... l'évaluation sommative » in Dialogos nr. 4, Académie des Etudes Economiques, Bucarest, pp. 121-127.

 

 

RÉSUMÉ

Cette étude, publiée dans un numéro thématique consacre à l'évaluation, est issue d'une réflexion collective, au sein du collectif de formulation des sujets d'examens de français langue étrangère pour l'admission à la Faculté des Lettres de Constanta. En effet, cette épreuve encore présente dans certaines universités de Roumanie, vise à hiérarchiser les candidats afin de sélectionner un groupe limité d'étudiants qui suivront les cours de la faculté en question. Epreuve d'évaluation sommative par excellence, elle est très contestée par les candidats et par les enseignants du pre-universitaire qui estiment les sujets formulés par les universitaires très peu conformes aux programmes de langue en vigueur actuellement en Roumanie. L'article part de l'analyse du modèle virtuel de compétence en langue étrangère qui serait censé être évalué lors de cette épreuve d'admission à la Faculté des Lettres (sur la base des standards européens et sur la base des compétences attendues de la part d'un étudiant en I-ère année de Lettres Modernes) et examine la conformité d'une épreuve précise d'admission à ce modèle de compétence. La conclusion de l'article suggère, sur la base de l'analyse, quelques pistes de réflexion pour une meilleure articulation entre le modèle de compétence à évaluer et les sujets d'examen en tant que tels.

 

 

 

2002

« Les objectifs du stage pédagogique en FLE - tentative de modélisation » in Dialogos nr. 6, Académie des Etudes Economiques Bucarest, pp. 35-41.

 

 

RÉSUMÉ

Cette étude rend compte d'une partie de mes interrogations et de mes résultats en matière de re-organisation du stage pédagogique des étudiants en Lettres Modernes (option pédagogique), stage de la gestion duquel je m'occupe, dans le Département de Langues Romanes, depuis la rentrée 2000. Il s'agit d'une tentative de définition de cette activité située à la charnière de l'enseignement théorique universitaire et de l'enseignement pre-universitaire, gérée conjointement par des universitaires et par des conseillers pédagogiques. Sachant que cette activité ne bénéficie pas actuellement en Roumanie d'un système d'organisation et d'évaluation cohérent, étant assignée dans la plupart des cas aux Départements de Formation des Maîtres qui n'entretiennent que très peu de relations avec les acteurs formateurs du stage pédagogique, je me suis proposée de remettre en question, par le biais de la notion d'objectifs pédagogiques, le statut du stage ainsi que les responsabilités qui reviennent à chacune des parties impliquées (formateurs universitaires, conseillers pédagogiques, étudiants) afin d'aboutir à une meilleure cohérence dans l'organisation de cette activité. L'article présente aussi la manière dont le stage pédagogique en français langue étrangère est organisé actuellement dans le Département de Langues Romanes de la Faculté des Lettres de Constanta.

 

 

Sous presse

(à paraître décembre 2003)

« Lecture en français langue étrangère - avancées communicatives : les termes d'un paradoxe » in Dialogos nr. 8, Académie des Etudes Economiques, Bucarest, 10 p.

 

 

RÉSUMÉ

Cet article, directement issu de ma thèse de doctorat, avance l'hypothèse conformément à laquelle l'approche communicative, en dépit de ses déclarations d'intention concernant le développement de la compétence de réception de l'écrit, assigne une place très problématique au contenu "lecture" dans ses cadres méthodologiques. Sont prises en discussion, en parallèle, les recherches théoriques françaises en matière de lecture scolaire en français langue étrangère (Sophie Moirand, Denis Lehmann, Jean-Claude Beacco, Francine Cicurel), recherches qui incluent la lecture dans le paradigme de l'analyse de discours française, et les prescriptions des didacticiens (Robert Galisson ou Rene Richterich) qui mettent la lecture soit du côté des « truchements » pour des apprentissages grammaticaux, soit du côté des apprentissages culturels. La place du texte en tant qu'unité d'enseignement / apprentissage, pourvu d'un certain statut discursif et porteur d'une certaine cohérence et progression est presque niée avec la mise en avant des seuls contenus informatifs. L'article se limite à la mise en évidence du problème, sans entrer dans des détails d'analyse qui sont beaucoup plus largement discutés dans la thèse.

 

 

Sous presse

(à paraître décembre 2003)

rédigé en 2002

« Lecture en LM / Lecture en LE : espaces de contamination au niveau avancé (le cas des nouveaux programmes et manuels roumains pour la I-ère année du lycée) » in Jean-Marc Defays, Bernadette Delcomminette, Jean-Louis Dumortier et Vincent Louis (eds) :  L'enseignement du français aux non francophones. Le poids des situations et des politiques linguistiques, Liège, Editions Modulaires Européennes, 2003 - 9 p..

 

RÉSUMÉ

Cet article met en discussion les rapports qui existent entre la lecture en langue maternelle et la lecture en langue étrangère du point de vue de l'apprentissage scolaire, en comprenant par cela l'étude des variables qui conditionnent à un moment et dans un contexte donnés l'enseignement / apprentissage de cette compétence. L'hypothèse qui se trouve à la base de cette étude repose sur l'idée que l'enseignement / apprentissage de la lecture dans un contexte scolaire pourrait fonctionner par rapport à des objectifs semblables et sur la base de contenus de consistance homogène entre la langue maternelle et la langue étrangère (tout au moins aux niveaux avancés d'apprentissage de la langue). Sur la base d'un corpus relativement restreint, formé de deux textes de programmes officiels récents de roumain langue maternelle et de français langue étrangère pour la Ière année du lycée en Roumanie, et de deux manuels correspondants, sont analysés en parallèle les objectifs et les contenus de lecture en langue maternelle et en langue étrangère, ainsi que leur passage dans le discours des manuels. La recherche se limite à ce premier pallier de transposition didactique, laissant volontairement de côté le pallier des pratiques de classe (qui dépasserait la portée de l'article et qui introduirait des variables d'une trop grande complexité). Dans les deux manuels analysés, la lecture est prise en compte aussi bien en tant qu'inventaire des supports pour l'acte de lire qu'en tant qu'activité de compréhension de ces supports. Le discours des manuels est envisagé, suite à des précisions terminologiques développées dans la thèse de doctorat, en tant que discours médiateur entre le texte et l'apprenant et analysé de ce point de vue. Les conclusions de l'article, qui dénombrent des ressemblances et des différences entre les deux démarches méthodologiques mises en jeu par les discours des programmes et des manuels, vont vers l'existence de "contaminations méthodologiques" entre deux paradigmes traditionnellement distincts aussi bien sur le plan des représentations que des recherches théoriques (lecture en langue maternelle et en langue étrangère).

 

 

Sous presse

(à paraître décembre 2003)

« Du document authentique vers le modèle de production professionnelle (et retour) » in Actes des Journées de l'Académie des Etudes Economiques « Le renouvellement de la didactique », 7 p.

 

 

RÉSUMÉ

Cet article, présenté lors des Rencontres de l'Académie des Sciences Economiques de Bucarest, examine un corpus de manuels de français spécialisé destinés aux économistes dans le but d'étudier le rapport qui existe, dans le cas de l'apprentissage du français professionnel, entre le document authentique (défini par son unicité) et le modèle de production professionnelle (défini par sa reproductibilité). Je suis partie de l'idée que, dans ce champ précis de la communication professionnelle, le modèle remplissait des rôles différents par rapport au champ du français général, et que cela déterminait des changements aussi en ce qui concerne le statut du document authentique. Je voulais montrer que l'usage des documents authentiques changeait d'objectif, et que le passage entre document authentique et « modèle de production » obéissait à des critères sensiblement différents par rapport à l'enseignement / apprentissage du français général. En effet, sur la base de l'analyse de deux méthodes françaises récentes de français professionnel, j'ai pu démontrer que ce qui est retenu en tant que « modélisable » suite à l'exploitation pédagogique des documents authentiques liés à la communication professionnelle n'est plus leur fonctionnement grammatical (ou alors très peu), mais leur fonctionnement pragmatique et discursif, très lié au contexte spécifique de la communication professionnelle. Le document authentique est retenu dans la compréhension de manière très partielle et orientée : les questions portent sur la structuration pragmatique et discursive des documents, le contenu en tant que tel importe peu, alors que dans les méthodes d'apprentissage du français général il se passe plutôt le contraire, le modèle est de nature différente.

Les conclusions de l'article avancent l'idée que la lecture des documents authentiques de français spécialisé se rapprochent beaucoup des principes énoncés dans la méthodologie d'approche globale des textes et des documents, méthodologie créée, à l'origine, pour l'approche des discours économiques et transférée par la suite aux documents authentiques de toute sorte.

 

 

2002

« La lecture scolaire en français langue étrangère à la croisée des méthodologies et des contextes » - 8 p.

 

 

RÉSUMÉ

Cet article, directement issu de ma thèse de doctorat, pose le problème de la détermination contextuelle dans l'évolution des pratiques de lecture scolaire en français langue étrangère. L'article reprend certains des arguments et des conclusions de la thèse afin de démontrer que, dans le contexte roumain actuel, la méthodologie d'enseignement / apprentissage de la lecture en français langue étrangère est déterminée aussi bien par la recherche didactique française, qui constitue une permanente source d'emprunt, que par la tradition pédagogique roumaine d'enseignement des langues. La description de ces deux pôles est complétée par une étude de cas, constituée par l'analyse d'une unité de manuel destinée à la lecture, qui mélange de manière souvent peu visible des orientations très récentes en matière de pédagogie de la compréhension des écrits avec des éléments qui tiennent à une longue tradition de lecture / traduction / commentaire du texte en Roumanie.

 

 

Sous presse

(à paraître février 2004)

«Les langues / cultures en contact : un territoire à géométrie complexe et variable (quel parcours pour un bon enseignant de langue / culture étrangère ?) » in Actes des Journées de la Francophonie, IX-ème édition, Reprographie de l'Université Al. I. Cuza Iasi, 7 p.

 

 

RÉSUMÉ

Le but de cet article est de proposer une réflexion en matière de formation des enseignants de langue / culture française dans le contexte roumain, contexte dans lequel, actuellement encore, les institutions se partagent mal cette tâche : les enseignants de langues étrangère sont formés dans les Facultés des Lettres, avec un ajout de formation pédagogique dispensée par les Départements de Formation des Maîtres. Suite à une description de l'état des lieux, l'article propose une réflexion sur trois plans : le plan épistémologique des connaissance théoriques impliquées, le plan institutionnel des acteurs et des politiques éducatives et le plan méthodologique des méthodes effectivement mobilisées à l'école pour l'enseignement de la langue / culture étrangère. Ces trois plans sont moins l'objet de propositions concrètes, et plus une manière d'organiser les questionnements préliminaires à toute proposition. Ainsi, la mise en évidence du conflit qui existe actuellement entre les finalités du cursus des Facultés des Lettres et le profil des enseignants débutants de lettres modernes censés être formés dans ces établissements devra aboutir, dans une recherche ultérieure, à la formulation de propositions concrètes pour le remaniement de la formation professionnelle des enseignants de langue / culture étrangère en Roumanie.

 

 

Sous presse

(à paraître février 2004)

« De la medierea hermeneutica la medierea tematica a sensului in limba straina. Tentativa de problematizare [De la médiation herméneutique vers la médiation thématique du sens en langue étrangère. Tentative de problématisation] » in Actes du colloque La Linguistique roumaine en contexte européen, Ovidius University Press, Constanta, 12 p.

 

 

RÉSUMÉ

Cet article, rédigé en roumain, résume une partie de ma thèse de doctorat, consacrée à la médiation du sens dans la lecture scolaire des textes en français langue étrangère. Afin de rendre sensible l'évolution des techniques de médiation du sens dans la lecture des textes en français langue étrangère, j'ai choisi pour exemplifier mon propos deux cas extrêmes : la médiation herméneutique du sens des textes par le commentaire littéraire tout fait (la voix discursive de l'auteur du manuel), spécifique aux manuels de la génération 1970, et la médiation thématique du sens des textes (par le regroupement des textes en fonction de critères uniquement informationnels) spécifique aux manuels récents de français langue étrangère. Les différences entre ces deux manières d'accéder (faire accéder) au sens des textes sont mises en évidence par une analyse détaillée du discours de manuel, notamment du paratexte subordonné aux textes de lecture.

 

 

Sous presse

(à paraître mars 2004)

« La lecture scolaire en français langue étrangère au niveau avancé. Propositions pour une étude multiparamétrique » in Travaux de didactique, Univ. De Montpellier, 12 p.

 

 

RÉSUMÉ

Cette étude, qui résume la démarche réflexive de ma thèse de doctorat, vise à offrir à un public plus large les résultats de mon étude, autrement difficilement consultable. Suite à une brève présentation de la problématique de l'étude, ainsi que du corpus et de la méthodologie de recherche, sont présentees les conclusions résultées suite à l'analyse du concept de lecture scolaire par catégories modulables : les textes de lecture et leur inscription dans le "genre scolaire", les formes de médiation du sens dans la lecture scolaire, le rapport apprentissage du lexique / apprentissage de la lecture, la lecture et l'apprentisage de la grammaire, la transposition didactique des notions provenant de la grammaire du texte et de l'analyse de discours et la lecture comme oralisation. Les conclusions de l'article explicitent une partie des contraintes - d'ordre essentiellement méthodologique - auxquelles j'ai dû soumettre ma démarche de recherche, afin d'assurer une meilleure compréhension du cheminement du travail.

  1. la coordination d'un numéro de revue sur les filières francophones de Roumanie
  2. la participation au collectif de rédaction d'un dictionnaire électronique de didactique du français langue étrangère (projet soumis à un financement Aupelf)

Je travaille actuellement à la coordination d'un numéro de revue sur les filières francophones non-philologiques de Roumanie avec Danielle Omer de l'Université du Maine. Nous avons déjà lancé un premier appel à contribution adressé à des chercheurs roumains, ainsi qu'a des chercheurs étrangers ayant une expérience d'enseignement universitaire en Roumanie et nous attendons les résumés des propositions pour le premier mars 2004.

J'ai été invitée à faire partie de l'équipe de rédaction d'un dictionnaire électronique de didactique du français langue étrangère, équipe coordonnée par Anca Gata, chercheur à l'Université de Galati (Roumanie). Je vais soumettre mes articles portant sur la lecture et sur l'evaluation lors de la rencontre du mois de juin 2004 à Galati.

 

 

 

projet de réécriture

Thèse de doctorat : je viens de soumettre aux maisons d'édition L'Harmattan et Institutul European de Iasi mon projet de réécriture et réduction de la thèse en vue d'une publication pour un public plus large. J'ai déjà obtenu un premier accord de principe pour la publication d'un ouvrage tiré de ma thèse en co-édition entre ces deux maisons d'édition.

 

 

projet d'article

Quelle articulation des contenus pour un cours de français langue étrangère destine aux économistes ? pour le numéro de revue destiné aux filières francophones de Roumanie (projet qui sera soumis à une revue française de spécialité dans le courant du deuxième semestre 2004)

 

 

  • Activités en matière d'administration :

 

 

1995

Co-organisation d'une école d'été en Roumanie

E.N.S. Fontenay-St.Cloud / Univ. de Timisoara, sur le thème « Espace et culture en Europe Centrale et Orientale ».

 

 

1996

Co-organisation d'une école d'été en Roumanie

E.N.S. Fontenay-St.Cloud / Univ. de Cluj-Napoca, sur le thème « Public / Privé ».

 

 

2001, 2003

Co-organisation des Rencontres du Français vivant

(stage de formation initiale et continue pour les enseignants de français langue étrangère du département de Constanta)

IUFM de Bretagne / Université Ovidius Constanta / Inspection d'Académie de Constanta / Services Culturels de l'Ambassade de France a Bucarest , sur le thème « L'Image, voir et faire voir »

 

 

2001, 2002

Co-organisation du module de formation initiale en matière de didactique du français langue étrangère

Univ. Ovidius Constanta / Services Culturels de l'Ambassade de France a Bucarest, sur le thème « L'oral communicatif en classe de FLE »

 

 

2001-2003

Co-responsable avec les Relations Internationales auprès du Département de Langues Romanes de la Faculté des Lettres de l'Université Ovidius Constanta

(gestion des échanges Socrates avec l'IUFM de Bretagne et avec l'Université de Bretagne Occidentale)

 

 

 

 

 

 

 

Fait à Constanta, le 1er décembre 2003